Activités de recherche

Le Centre Emmaüs souhaite exercer un rôle de recherche dans les domaines de l’évangélisation et de l’éducation de la foi. « Il importe de bien prendre la mesure de la gravité de la déchristianisation de la société québécoise. De plus en plus de gens n’ont que très difficilement accès à l’Évangile. Le discours chrétien est devenu pour eux impénétrable ou chargé de malentendus. » (Jésus Christ chemin d’humanisation, Assemblée des évêques du Québec, 2004, p. 45) Dans ce contexte, l’invitation est faite de trouver des voies nouvelles pour l’annonce de l’Évangile.


DSCN4372

L’émergence de la foi chrétienne chez les 18 à 25 ans: un phénomène nous permettant de repenser nos pratiques d’évangélisation dans un contexte missionnaire de première annonce.

Recherche doctorale menée par Martin Yelle touchant le renouvellement des pratiques en évangélisation auprès des jeunes. Cette recherche vise, à partir d’une saisie du phénomène de l’émergence de la foi chez les jeunes de 18 à 25 ans, à définir les enjeux pour les intervenants en évangélisation dans le renouvellement de leur pratique. Cette recherche touche ainsi à préciser le positionnement du Centre Emmaüs en évangélisation dans un contexte missionnaire.


LogoRecherchepatrimoinereligieux

La proposition d’occasions de découverte ou de réinterprétation des sens du patrimoine religieux dans le cadre de cette recherche revêt un caractère unique puisqu’elle rassemble des intervenants représentant des institutions gouvernementales (municipales et scolaires), socioculturelles et religieuses. Le patrimoine religieux est porteur d’une charge identitaire, historique et culturelle pouvant accompagner des questions existentielles que portent les jeunes générations. L’appréciation esthétique de certains lieux ou d’oeuvres d’art, tout comme la compréhension de pratiques et de coutumes, renferme en soi des éléments qui méritent d’être traduits publiquement vers un enrichissement des valeurs contribuant au « vivre ensemble ». Ces éléments sont très importants face aux défis de la pérennisation du patrimoine religieux. Cette dimension peut répondre à des intérêts d’intervenants culturels et scolaires et se situe en amont de l’adhésion croyante ou religieuse pouvant préoccuper les intervenants d’institutions religieuses. Ces derniers pourraient trouver, dans une transmission spirituelle du sens du patrimoine religieux, des assises pour une transmission de la foi, le cas échéant, dans le cadre de leurs pratiques propres.

Cette recherche-action mise en route à l’initiative du Centre Emmaüs des Bois-Francs regroupe des partenaires des milieux municipaux, régionaux, culturels, scolaire, paroissial. Elle est accompagnée par le professeur Yves Guérette de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval.

pour informations: martin.yelle.1@ulaval.ca

Advertisements